Les cabanes tchanquées du bassin d’Arcachon

Publié par admin Le 21 - mars - 2010

Une cabane tchanquée est une cabane en bois perchée sur pilotis typique du Bassin d’Arcachon. Les deux cabanes tchanquées de l’île aux Oiseaux, situées sur la commune de La Teste-de-Buch, sont devenues l’emblème du Bassin et constituent, avec la dune du Pilat, l’un des motifs les plus représentés.

Les premières cabanes tchanquées étaient des cabines de bain posées sur l’eau avec un accès direct à la mer, comme l’établissement Daney de Gujan-Mestras au XIXe siècle. Les premières cabanes ostréicoles sur pilotis furent construites sur le port de Larros à Gujan-Mestras, on en trouvait également sur le port des Tuiles à Biganos.

Une des premières cabanes tchanquées de l’île aux oiseaux fut construite en 1883 au lieu-dit « Sourdouille »[1] par l’ostréiculteur Martin Pibert pour surveiller ses parcs à huîtres. Une tempête la renversa en 1943, mais ses piliers en bois sont encore visibles à marée basse au ras du sable.

En 1945, une autorisation fut donnée à un charpentier-menuisier d’Arcachon de construire une « habitation de plaisance » non loin de l’emplacement de celle qui venait d’être détruite ; c’est une des cabanes que nous connaissons aujourd’hui. La seconde cabane tchanquée (no 53) fut construite sur le domaine public maritime (DPM) en 1948 par un entrepreneur en bâtiments, ancien Maire-adjoint aux Travaux, M. Julien Longau. Les successions sur le DPM n’étant pas autorisées, le Conservatoire du Littoral, à qui le site appartient, en a donné la totalité en gestion à la commune de La Teste-de-Buch, qui dispose d’une autorisation d’occupation temporaire (AOT) sur une des cabanes tchanquées.

La cabane no 53 très endommagée, attribuée à la ville de La Teste-de-Buch, a été démolie à l’automne 2007 puis reconstruite à l’identique (entreprise GTBA). Elle conserve son aspect extérieur et est entièrement reconstruite en bois. C’est un budget de près de 600 000 € que la commune de La Teste-de-Buch a engagé pour cette opération. La cabane ainsi restaurée est désormais un lieu de découverte de l’île aux Oiseaux.

[Source : Wikipedia]

Laissez un commentaire